Assainissementla Une

WASH : Le WSSCC devient le Fonds pour l’assainissement et l’hygiène pour plus d’impacts

En vue d’optimiser son appui aux populations vulnérables de la planète dans le cadre de l’accès à l’hygiène et à l’assainissement, le Conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement (WSSCC) devient le Fonds pour l’assainissement et l’hygiène. Une décision prise par son comité de pilotage, lundi 4 mai 2020.

On ne parlera désormais plus de WSSCC, mais de Fonds pour l’assainissement et l’hygiène. C’est ce qui ressort de l’adoption par le comité de pilotage de l’organisation, de sa nouvelle stratégie 2021-2025. Selon le communiqué de presse publié sur son site web, il s’agit d’« un fond mondial et évolutif destiné à soutenir efficacement les plus pauvres et laissés-pour-compte de la planète et réaliser l’Objectif de développement durable (ODD) relatif à l’assainissement et à l’hygiène ».

Notamment, « les femmes et les filles sont touchées de manière disproportionnée par les mauvaises conditions d’assainissement, d’hygiène et de santé menstruelle, influant négativement sur leur sécurité et leur dignité en raison de la violence sexiste liée à l’assainissement, de la mobilité, de la liberté de choix, de la santé et de leur accès à l’emploi, ainsi que de leur position sociale et économique », poursuit le communiqué de presse.

Cette décision intervient dans un contexte où l’urgence de garantir l’accès aux services d’assainissement et d’hygiène à un plus grand nombre de personnes à travers le monde devient non négociable. « L’absence d’accès à un assainissement et à une hygiène adéquats, y compris la santé et l’hygiène menstruelle, constitue l’un des grands obstacles à la réalisation de bon nombre des ODD, laissant de très nombreuses personnes exposées à des flambées ou à des pandémies de maladies infectieuses… », souligne le communiqué.

Combler le vide grâce à des investissements importants

Craignant qu’au rythme actuel des progrès réalisés, l’atteinte de la cible ODD relative à l’assainissement et à l’hygiène n’intervienne qu’au 22ème siècle, le Fonds pour l’assainissement et l’hygiène interpelle les chefs de file mondiaux et les autorités nationales à accroître leurs investissements dans l’assainissement et l’hygiène. Une attention particulière doit être portée sur les écoles, les centres de soins de santé et au niveau des ménages, ainsi que sur les innovations visant à améliorer leur accès.

« Aujourd’hui, nous prenons la mesure de la nécessité d’une approche globale, porteuse de transformation et à long terme. Avec le Fonds pour l’assainissement et l’hygiène, nous appelons les dirigeants du monde à nous aider à combler le vide dans la réponse internationale à la crise relative à l’assainissement, l’hygiène et la santé menstruelle », déclare Hind Khatib-Othman, président du WSSCC.

Jesdias LIKPETE

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité