la UneSport

Espagne : Menacé, le classico Barça-Real se jouera sous haute surveillance policière

Malgré un premier report, le très attendu match entre le Barcelone et le Real Madrid, prévu pour ce mercredi, est toujours sous la menace d’escalades aux relents politiques. Un important dispositif policier est mis en place pour éviter tout accroc.

Une forteresse. Le Camp Nou n’en sera pas loin ce soir à l’occasion du classico le FC Barcelone et le Real Madrid. La confrontation entre les deux équipes, très suivie à travers le monde, se déroulera sous une haute surveillance policière pour prévenir tout débordement, dans un contexte politique surchauffé en Espagne.

Des patrouilles, des fouilles poussées, un cordon de sécurité… Toutes les précautions sont prises pour que cette affiche pour la première place du championnat espagnol se tienne sans accroc.

Initialement prévue pour le 26 octobre à Barcelone, le classico a dû être reporté parce qu’il était la cible des manifestations indépendantistes. La fédération espagnole avait alors expliqué ce report en parlant de « raisons exceptionnelles » ; la Catalogne connaissant d’incessantes mobilisations et de violents heurts.

Deux mois plus tard, le clasico reste menacé, avec plusieurs rassemblements attendus autour du bouillant Camp Nou et de ses presque 100.000 places, et la crainte d’une éventuelle annulation de la rencontre.

A lire : Ligue des champions de l’Uefa : Les qualifiés connus !

« Aujourd’hui encore, montrons que #laforcedupeuple est inarrêtable. A partir de 16h au Camp Nou », a tweeté la mystérieuse plateforme indépendantiste Tsunami démocratique, mercredi matin, en exigeant « la plus stricte non-violence ».

Selon le site AFP, une marée de ballons gonflables noirs devrait notamment envahir le Camp Nou à l’initiative des indépendantistes, qui comptent dénoncer ainsi les balles en gomme noires lancées par les policiers pour réprimer leurs manifestations.

Un lourd dispositif policier

Pour gérer au mieux l’importante mobilisation attendue à la suite de l’appel de cette plateforme, les forces de l’ordre ont prévu un dispositif lourd. 3 000 agents de sécurité, dont mille policiers, seront notamment déployés autour du stade.

Les patrouilles ont été prévues pour commencer dès le matin afin de permettre aux équipes, arbitres, supporters et autres de pouvoir entrer sans heurt pour assister à ce match jugé à « hauts risques » par les forces de l’ordre.

Lire aussi : Liga : Le message de Messi au Real Madrid avant le classico

Pour les deux équipes, le match est également important parce qu’il pourrait déterminer celui qui prendra la tête du championnat. Les Merengue et les Blaugrana comptent en effet le même nombre de points (35) avant le classico qui sera suivi, selon la Liga, par plus de 650 millions de téléspectateurs à travers le monde entier.

Junior BATA

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité