Education

Enseignement supérieur : Thierry Roland Metinhoue élevé au grade de docteur

Dans le cadre de ses recherches en management à l’Université Africaine de Développement Coopératif (UADC), Thierry Roland Metinhoue, actuel Directeur Général Adjoint de la Société SUNU ASSURANCES IARD Bénin, a soutenu sa thèse de doctorat. La cérémonie de soutenance a eu lieu, samedi 21 décembre 2019, dans les locaux de ladite université, en face d’un jury composé de 5 membres.

C’est avec la mention Très Honorable que Thierry Roland Metinhoue, nouveau Docteur de l’Uadc a passé avec succès sa thèse de doctorat. Sa recherche est basée sur le thème « Architecture d’un système de micro assurance santé et bien-être des populations vulnérables de Guinée Equatoriale ».

Le jury de la cérémonie est composé de Dénis Acclassato (Economiste, professeur titulaire des Universités Cames, Abomey-Calavi, Bénin et président du Jury), Florent Song-Naba (Maître conférences agrégé Cames à l’Université Ouaga 2 et rapporteur du jury), Zacharie Yigbedeck (Gestionnaire et maître conférences à l’Université Yaoundé 2 et rapporteur du jury), Emmanuel Hounkou (Gestionnaire, professeur titulaire des Universités Cames à l’Université d’Abomey-Calavi et Directeur de thèse) et Messah Kounetsron (Gestionnaire, maître conférences agrégé, Cames à l’Université de Lomé et Assesseur du jury). Lors de cette épreuve, la qualité du travail a été appréciée par le jury de même que son art oratoire.

« En tant qu’assureur, j’ai voulu apporter une certaine contribution pour pouvoir mettre en place un mécanisme et un modèle type qui peut permettre à ce que les assureurs et les opérateurs du secteur sanitaire puissent se mettre ensemble pour couvrir la santé de la population », a expliqué le docteur. Selon lui, les problèmes liés aux secteurs de la santé et de l’assurance sont similaires d’un pays à un autre et ce sont les manières qui diffèrent.

Pour le docteur, les réalités de la Guinée Equatoriale sont différentes de celles du Bénin. « Le Bénin est suffisamment en avance et nous sommes sur le système Arch. C’est un système avancé de prise en charge de la santé de la population », a-t-il précisé. C’est un motif qui peut servir d’exemple à d’autres pays.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité